كـلام الـصـمـت

فـضـاء لـصـدى الـصـمـت الـمـؤجــل
 
الرئيسيةاليوميةمكتبة الصورس .و .جبحـثالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Une confession tardive

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
admin
Admin
avatar

عدد المساهمات : 1557
تاريخ التسجيل : 13/08/2011
العمر : 65

مُساهمةموضوع: Une confession tardive   الثلاثاء أغسطس 14, 2018 4:57 am

Une confession tardive
Fathia Hizem (Tunisie)

… Je me surprends à revenir sur le serment que j’avais formulé avec de grandes phrases, et je me remets à boire un vin que j’avais dénié, et que j’avais abandonné malgré la bonne compagnie que nous avions eue. Qui sait ? peut-être qu’il me protègera de ma perdition à la recherche d’un visage de femme qui a longtemps hanté ma mémoire.
Quand j’ai pris la décision d’arrêter de boire, ce n’était pas seulement par besoin, mais aussi parce qu’en revenant à l’aube, traînant le pas, je détestais ce qui restait éveillé en moi en face d’elle. Ses cris montaient plus stridents que ceux d’un coq qui élevait la voix au cœur du silence de l’aube. Elle me jetait des injures que j’entendais, et d’autres que je n’entendais pas. J’avais honte de mes enfants qui étaient derrière la porte, j’étais incapable de leur expliquer ce que je vivais avec elle, quand elle s’alliait avec le temps, contre moi.
Je souffrais parfois pour toute la patience qu’elle a eue vis-à-vis de mes folies au cours de toutes ces années ; mais je tenais tout de même à défendre ma liberté contre tout ce qui pourrait l’aliéner.
Un jour, voulant profiter de sa bonne humeur, ayant oublié ce qu’elle aurait pu entendre de ce que j’aurais dit à propos de l’étrange femme, je lui confiais, en plaisantant, que je voulais quitter ce monde, avec tous ses liens. Sans attendre qu’elle fasse le lien avec mes défaites politiques, elle me demanda, criant, et tout écumante pourquoi j’avais choisi dès le départ de lier son destin à ces divagations ? »
-- Prends tout ce que j’ai pu gagner dans cette loterie qu’est la vie. N’est-ce pas toi qui disais que je ne servais plus à rien depuis que je suis dépourvu de ma force ?
Ses yeux se remplissaient de larmes à l’idée que je pouvais accepter de l’abandonner, si seulement, elle avait entendu ce que je me disais, ses yeux se seraient-ils remplis de larmes ?
Après ça, je me fais à l’idée que je dois de nouveau être patient, revenant sur ma promesse de lui être franc, n’ayant entre les mains, pour argument, que l’illusion d’une délivrance, et qu’elle pourrait partir avant moi.


_________________

أنا غير موجود لأني لست أنا
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://sikal.forummaroc.net
 
Une confession tardive
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
كـلام الـصـمـت :: نصوص :: مترجمة-
انتقل الى: