كـلام الـصـمـت

فـضـاء لـصـدى الـصـمـت الـمـؤجــل
 
الرئيسيةاليوميةمكتبة الصورس .و .جبحـثالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Le témoin

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
admin
Admin
avatar

عدد المساهمات : 1557
تاريخ التسجيل : 13/08/2011
العمر : 65

مُساهمةموضوع: Le témoin   الثلاثاء أغسطس 14, 2018 4:50 am

Le témoin
Fathia Hizem (Tunisie)

Voici la pluie, objet de prière des grosses foules tremblantes.
La pluie est là, comme si un puits se déversait sur les têtes assoiffées.
Le bonheur arriva avec la désaltération. Si le bonheur ne se fut rapidement transformé en pleurs l’année aurait été meilleure.
Fertilité du sol, et fertilité des âmes ; une pluie obstinée, il pleut de belle, puisant sa force dans la colère contre le temps des bergers qui ont brusquement oublié leurs peines. Après un demi-siècle, entre les mains des dieux en paille, les gens se réveillèrent après un silence recouvert d’une longue nuit, ils étaient assiégés par la soif et la faim ; ils étaient plus dénudés qu’ils ne l’étaient auparavant. La terre, la progéniture et les tentes, tout baignait dans les inondations ; et sur leurs têtes survolaient des engins bourdonnants, préoccupés à prendre des photos.
Petit à petit, les voix s’élevaient, enfreignant la ligne rouge, petit à petit, les matraques tombaient du ciel…
Un enfant dit qu’on lui avait pris sa mère toute en colère et qui pestait contre le destin et les gens de la ville ; elle élevait sa voix contre l’insouciance, quand un homme grenouille vint à elle… Avant elle, c’était son père qu’on avait pris, et ses frères aussi étaient arrachés hors du village, exactement comme l’avait toujours raconté grand-mère, quand les gardes avaient pris son oncle à un endroit inconnu, et l’on ne l’avait plus jamais revu.
En ces temps-là, il pleuvait des balles, autant qu’aujourd’hui.

======

_________________

أنا غير موجود لأني لست أنا
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://sikal.forummaroc.net
 
Le témoin
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
كـلام الـصـمـت :: نصوص :: مترجمة-
انتقل الى: